7 exercices pour se lever de bonheur. Le régime SAVEURS pour donner du goût à votre journée.

P1060378

« Se lever du pied gauche » signifie être de mauvaise humeur dès le réveil, et donc mal débuter la journée. Risque alors de s’enclencher l’effet boule de neige nourrissant un climat d’intempéries : une mauvaise pensée entraîne une mauvaise action, qui provoque à son tour une mauvaise pensée, et ainsi de suite.

Voici 7 éléments pour se lever du bon pied. Ils sont grandement inspirés par le livre intitulé Miracle morning, écrit par Hal Elrod. Ils composent le régime SAVEURS.

Silence : L’idée est de prendre du temps pour soi, et de créer une transition entre le sommeil et la première activité. C’est le moment de pratiquer une pause relaxante : méditation, sophrologie, cohérence cardiaque ou prière, par exemple.

Affirmation : Il s’agit de se répéter des phrases positives, inspirantes, qui vous parlent au cœur, comme « Rien n’est plus puissant qu’une idée dont l’heure est venue », « En temps voulu, j’agirai vite », « Je suis détendu et je vais réussir », « Je réussis tout ce que j’entreprends », « J’ai plein d’idées, je suis créatif », « Je décide d’être heureux », « Je peux être utile aux autres, et les autres me le rendent bien », « Oui, une autre vie est possible », « Mon rêve est à portée de main, aujourd’hui, je fais un pas de plus vers lui ».

Visualisation : Vos affirmations positives préférentielles sont intimement liées à l’exercice de visualisation. Celui-ci est en relation avec votre journée, mais aussi avec votre idéal, votre mission de vie. Il ne s’agit pas uniquement de visualiser, mais également de ressentir jusque dans le corps les effets bénéfiques inhérents à la réalisation d’actions qui vous tiennent à cœur. Vous rêvez d’un tour du monde en voilier, et vous sentez les mouvements du bateau, le clapotis de l’eau, le cri des mouettes, la fraîcheur des embruns, le parfum du large, la caresse du vent ou la morsure du froid. Il y a dans cette approche quelque chose de la loi d’attraction.

Ainsi, vous pouvez imaginer les bons moments que vous allez passer dans la journée, mais aussi l’accomplissement de votre projet de vie. Ce dernier implique d’avoir un horizon à conquérir. Pour ce faire, il faut avoir ce que l’on pourrait appeler une vision, soit un projet plus grand que nous-mêmes, une mission qui nous transcende.

Exercices physiques : Abdominaux, pompes, squats, footing, étirements, ne nécessitent pas de matériel, mais boostent considérablement votre énergie et votre bien-être. Ces bienfaits sont rendus possibles grâce à la sécrétion des hormones suivantes : endorphines, dopamine, adrénaline et noradrénaline.

Ustensiles de cuisine : Le but est de se concocter un petit-déjeuner énergisant, riches en fibres et en protéines, avec des fruits (en jus et à croquer), des céréales,… Le tout est d’allier ce que vous aimez et ce qui est bon pour vous.

Reading (Lecture) : Lire un passage inspirant, apprendre quelque chose de nouveau pour stimuler la dynamique motivationnelle.

Scripting (Ecrire) : Tenir un journal de bord sur vos pensées, sur les bons moments de la journée écoulée et les défis à relever pour celle qui débute, cibler des objectifs concrets à atteindre. Ecrire impacte profondément les pensées. Et, la couleur de nos pensées contribue grandement à déterminer la couleur de notre perception de la réalité.

Ces 7 activités paraissent simples et, justement, elles le sont. Elles semblent frappées du sceau du bon sens. Tout le monde, ou presque, s’y accorde. Pour autant, combien de ceux qui en sont persuadés appliquent ces principes avec assiduité ? Peu, assurément. Il s’agit là, avant tout, d’une question de volonté, et donc de responsabilité.

La mise en pratique de ces principes a tout intérêt à se faire tôt le matin. Pourquoi ? Pour que votre journée parte sur de bons rails. Et puisque le matin, de bon(ne)heur(e), vous n’êtes pas encore engagé dans le torrent du quotidien, vous bénéficiez d’un temps pour vous. Afin de maîtriser ce temps, vous pouvez vous lever 30 minutes voire 1h plus tôt que d’habitude.

Cette perspective vous semble problématique ? Dans ce cas, remplacez le terme problème par opportunité. Et puis, ainsi que le prévoir l’adage, l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Le régime SAVEURS pourra alors pimenter votre journée.

Enfin, réaliser ces 7 activités quotidiennement permet d’expérimenter l’effet cumulé. Chacune d’entre elles aura d’autant plus d’impact qu’elle est l’un des maillons d’une chaine positive.

C’est un peu comme dans une équipe, où le résultat final dépasse la somme des talents individuels.

Matthieu&Laetitia

Un exercice pour sourire. Ou comment obtenir le meilleur d’un comportement automatique.

Depuis le premier matin du monde, l’homme a eu l’occasion de développer des comportements automatiques. C’est d’ailleurs l’une des raisons de sa survie. Si, avant de prendre chaque décision, il était contraint de recourir à un raisonnement approfondi, ce serait incroyablement énergivore et chronophage. 

Ce faisant, et c’est ce que met à jour le principe de sélection naturelle, le cerveau crée des raccourcis. Le but est la survie, mais aussi la simplification de l’existence.

Ces comportements stéréotypés sont très fréquents et peuvent être particulièrement efficaces. Dans un monde rempli de stimuli divers et variés, l’homme a donc besoin de raccourcis pour continuer à vivre.

Réagir de façon machinale a ses avantages : vous êtes poursuivi par un tigre blanc au cœur de la jungle, il est heureux que vous n’ayez point besoin de consulter le manuel de survie que vous avez glissé dans la poche intérieure de votre sac à dos ; et ce, d’autant plus, que la fermeture éclair est récalcitrante.

Cette tendance automatique présente aussi une face plus sombre. Et cela, les spécialistes du marketing l’ont bien compris. Pensez, par exemple, à l’effet que peut faire un bon de réduction ou le fait qu’on vous rappelle qu’il ne reste plus que 3 places ou 2 jours pour recevoir tel ou tel produit. Pensez aussi aux serveurs, dans les restaurants, qui touchent doucement et brièvement votre épaule ou votre bras pour créer une proximité affective qui vous rendra plus difficile le refus d’un dessert ou d’un café.

Voici un exercice qui vous permettra de générer vous-même un sourire sur commande : vous vous placez debout face à un miroir, et vous allez répéter le mot « super ». Vous allez utiliser différentes intonations pour traduire différentes émotions : colère, tristesse, peur, étonnement, admiration, … Et vous allez finir par la joie, en éclatant de rire. Ce faisant, vous allez développer un réflexe : le simple fait de prononcer, même intérieurement, le mot « super » aura pour effet qu’un sourire s’épanouisse sur votre visage.

Cet exercice est notamment utilisé par les mannequins et les acteurs. Plus largement, il est possible d’y recourir avant d’entrer en relation avec une personne.

L’on dit souvent qu’il suffit de 21 jours pour prendre une habitude. Une attitude possible est celle du bon sceptique, qui consiste à tenter l’expérience, et à observer si elle est concluante pour vous.

Sourire, c’est créer les conditions d’un rayonnement positif. En y ayant recours, vous maîtrisez davantage votre image. Vous pouvez donc à la fois avancer avec plus de sérénité et donner confiance à votre interlocuteur. Peut alors s’enclencher un cercle vertueux qui nourrira votre lien social.

Dale Carnegie, auteur du bestseller Comment se faire des amis, stipule que sourire est un des moyens les plus efficaces pour nouer des relations de qualité. Warren Buffett, première fortune mondiale en 2008, a exprimé combien la mise en pratique de ce principe très simple avait contribué à sa réussite.

De nombreuses études ont souligné les liens étroits qui unissaient le rire et le bonheur. Raison pour laquelle ce sont des développées des thérapies par le rire.

Un célèbre exemple nous est offert par l’ouvrage autobiographique de Norman Cousins, Comment je me suis soigné par le rire. Ce journaliste américain était atteint d’une maladie grave, cause d’intenses souffrances. Observant à quel point le rire le soulage, il regarde de très nombreux films comiques. Il estime que cette habitude lui a permis de guérir de sa maladie. Son ouvrage incita la science à étudier ce phénomène. Les résultats des différentes expériences mettent à jour le rôle majeur joué par les endorphines, substances libérées par le cerveau sous l’effet du rire.

Rire pour guérir, les adeptes de la phonétique apprécieront. Selon cette approche, l’emploi du terme « soigner » ne dessine pas exactement les mêmes perspectives.

Le rire est donc un merveilleux moyen d’être heureux. Puisqu’il est communicatif, le bonheur aura toutes les chances d’être contagieux.

Matthieu&Laetitia