Un exercice pour sourire. Ou comment obtenir le meilleur d’un comportement automatique.

Depuis le premier matin du monde, l’homme a eu l’occasion de développer des comportements automatiques. C’est d’ailleurs l’une des raisons de sa survie. Si, avant de prendre chaque décision, il était contraint de recourir à un raisonnement approfondi, ce serait incroyablement énergivore et chronophage. 

Ce faisant, et c’est ce que met à jour le principe de sélection naturelle, le cerveau crée des raccourcis. Le but est la survie, mais aussi la simplification de l’existence.

Ces comportements stéréotypés sont très fréquents et peuvent être particulièrement efficaces. Dans un monde rempli de stimuli divers et variés, l’homme a donc besoin de raccourcis pour continuer à vivre.

Réagir de façon machinale a ses avantages : vous êtes poursuivi par un tigre blanc au cœur de la jungle, il est heureux que vous n’ayez point besoin de consulter le manuel de survie que vous avez glissé dans la poche intérieure de votre sac à dos ; et ce, d’autant plus, que la fermeture éclair est récalcitrante.

Cette tendance automatique présente aussi une face plus sombre. Et cela, les spécialistes du marketing l’ont bien compris. Pensez, par exemple, à l’effet que peut faire un bon de réduction ou le fait qu’on vous rappelle qu’il ne reste plus que 3 places ou 2 jours pour recevoir tel ou tel produit. Pensez aussi aux serveurs, dans les restaurants, qui touchent doucement et brièvement votre épaule ou votre bras pour créer une proximité affective qui vous rendra plus difficile le refus d’un dessert ou d’un café.

Voici un exercice qui vous permettra de générer vous-même un sourire sur commande : vous vous placez debout face à un miroir, et vous allez répéter le mot « super ». Vous allez utiliser différentes intonations pour traduire différentes émotions : colère, tristesse, peur, étonnement, admiration, … Et vous allez finir par la joie, en éclatant de rire. Ce faisant, vous allez développer un réflexe : le simple fait de prononcer, même intérieurement, le mot « super » aura pour effet qu’un sourire s’épanouisse sur votre visage.

Cet exercice est notamment utilisé par les mannequins et les acteurs. Plus largement, il est possible d’y recourir avant d’entrer en relation avec une personne.

L’on dit souvent qu’il suffit de 21 jours pour prendre une habitude. Une attitude possible est celle du bon sceptique, qui consiste à tenter l’expérience, et à observer si elle est concluante pour vous.

Sourire, c’est créer les conditions d’un rayonnement positif. En y ayant recours, vous maîtrisez davantage votre image. Vous pouvez donc à la fois avancer avec plus de sérénité et donner confiance à votre interlocuteur. Peut alors s’enclencher un cercle vertueux qui nourrira votre lien social.

Dale Carnegie, auteur du bestseller Comment se faire des amis, stipule que sourire est un des moyens les plus efficaces pour nouer des relations de qualité. Warren Buffett, première fortune mondiale en 2008, a exprimé combien la mise en pratique de ce principe très simple avait contribué à sa réussite.

De nombreuses études ont souligné les liens étroits qui unissaient le rire et le bonheur. Raison pour laquelle ce sont des développées des thérapies par le rire.

Un célèbre exemple nous est offert par l’ouvrage autobiographique de Norman Cousins, Comment je me suis soigné par le rire. Ce journaliste américain était atteint d’une maladie grave, cause d’intenses souffrances. Observant à quel point le rire le soulage, il regarde de très nombreux films comiques. Il estime que cette habitude lui a permis de guérir de sa maladie. Son ouvrage incita la science à étudier ce phénomène. Les résultats des différentes expériences mettent à jour le rôle majeur joué par les endorphines, substances libérées par le cerveau sous l’effet du rire.

Rire pour guérir, les adeptes de la phonétique apprécieront. Selon cette approche, l’emploi du terme « soigner » ne dessine pas exactement les mêmes perspectives.

Le rire est donc un merveilleux moyen d’être heureux. Puisqu’il est communicatif, le bonheur aura toutes les chances d’être contagieux.

Matthieu&Laetitia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s