1 exercice de prise de conscience : le « Je » du miroir

P1060354

S’observer dans un miroir symbolise une sorte de rendez-vous avec soi-même. Etre aux prises avec son image est une manière de se convoquer au tribunal de sa conscience. Le juge qui trône dans notre for intérieur sera-t-il clément, juste ou sévère ? Sera-t-on condamné ou acquitté ?

Pour illustrer ce phénomène, citons une étude menée en 1978 par Beaman et son équipe. L’expérience a lieu le soir d’Halloween. Un groupe d’enfants déguisés est conduit dans une pièce où sont posés de très nombreux bonbons. Au bout d’un instant, un adulte entre dans la salle et déclare : « Je m’absente quelques minutes. En attendant, vous pouvez prendre un bonbon chacun, mais pas un de plus. A tout à l’heure. » Ensuite, l’adulte laisse les enfants seuls pendant environ 15 minutes.

Les jeunes ignorent que des chercheurs examinent leur comportement. Leur but : observer si les enfants respectent l’autorité de l’adulte, ou s’ils succombent à la tentation de prendre plusieurs bonbons.

Pour les besoins de l’expérience, le groupe est séparé en 2. Dans le premier cas, 34% obéissent à l’injonction de ne consommer qu’une seule friandise. Dans le second, le pourcentage descend à 9% ; ce qui signifie, qu’ici, 91% désobéissent.

La raison de cette différence sensible : le miroir.

Pourquoi ?

A en croire les chercheurs, en présence du miroir, les individus ont davantage conscience d’eux-mêmes, du temps présent et de leurs engagements. Ce faisant, ils sont plus sensibles aux impacts négatifs d’un acte de désobéissance.

Ce phénomène ne se limite pas à une classe d’âge en particulier. En effet, d’autres recherches ont mise en lumière combien le miroir pouvait influencer le comportement humain. Ainsi, la présence d’un miroir dans un bureau augmente la productivité des employés, puisqu’ils sont davantage conscients de leurs actions, ou de leur inaction.

De même, une personne qui déjeune tout en se regardant manger a davantage conscience de ce qu’elle consomme ; et donc, en moyenne, consomme moins. Cette technique peut alors être un atout de poids pour les personnes qui veulent respecter un régime.

En somme, regarder son reflet, ce n’est pas uniquement observer son apparence, c’est aussi plonger dans les profondeurs abyssales de l’intérieur de son être.

Matthieu&Laëtitia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s