main-rencontre

Comment traduire l’indicible ? Comment mettre par écrit l’au-delà des mots ? Comment évoquer ce qui se vit davantage qui ne s’intellectualise ? Ces trois interrogations permettant de préciser, d’emblée, que traiter de la rencontre amoureuse ne peut se faire qu’avec une humilité non feinte. Pour autant, la complexité de la tâche ne nous interdit pas une réflexion, aussi limitée soit-elle. Donc, osons l’aventure de l’analyse de cette folie.

Par essence, LA rencontre désigne une expérience mystérieuse et unique. Par conséquent, elle conserve une part secrète, tout en étant différente pour chacun. D’un rapide sondage, nous retenons les mots suivants : alchimie, mystère, évidence, ressenti, désir, providence, intuition. De fait, se risquer à se pencher sur ces termes impalpables relève nécessairement du défi, pour ne pas dire de la gageure.

Penser, c’est notamment simplifier. Alors, puisque l’éventail de toutes les nuances, de toutes les subtilités, nous est interdit, osons la généralisation.

Débutons la réflexion par un exemple :

« Dis Maman, quand tu as rencontré papa, comment as-tu su que c’était lui ? » Combien de jeunes filles, à l’adolescence, ont formulé cette question à leur mère ? Beaucoup, assurément.

Un questionnement qui exprime un doute, sans doute.

Il est des connaissances qui ne s’apprennent pas dans les livres, mais qui doivent être vécues pour être pleinement comprises.

Comment savoir, donc ?

Se plonger dans la racine du mot esquisse peut être une réponse. « Savoir » vient du latin classique « sapere », qui signifie « avoir de la saveur ». La saveur est la qualité d’un objet qui a du goût.

Ce qui a du goût, et en l’occurrence bon goût, c’est ce qui nous plaît jusqu’à nous rendre plus heureux. Cette perspective fait écho à la valeur qu’une personne peut avoir aux yeux d’une autre. L’échelle est assez large, allant de la (simple) valeur ajoutée à la valeur absolue. En somme, être réellement et profondément amoureux revient à être riche d’une richesse qui ne s’achète pas.

Savoir nécessite donc d’être conscient de ce qui à un prix inestimable, du virage à impulser à notre existence. Au fond, cela revient à aborder la question de la priorité, tout en n’omettant pas de préciser qu’il peut-être important de rester ouvert à la surprise ; « Si tu veux faire rire Dieu, parle-lui de tes projets », souligne un adage. Cette précaution rappelée, revenons au coeur de notre sujet.

Comment te reconnaitre, toi que je n’ai jamais vu ? Comment savoir, alors, que de toi, j’ignore tout ?

Répondre à ces questions implique probablement de repérer un certain nombre d’indices. Dans un soucis de clarté, nous allons dissocier des catégories qui, dans la réalité, sont intimement liées :

Décoder les signaux de l’autre :

  • Rire, sourire
  • La timidité, la gène, la voix qui tremble,
  • L’emploi du « nous »
  • Mise en valeur (maquillage, vêtements)
  • Echange de regards
  • Langage du corps
  • Climat de confiance et de confidence

Emettre des signaux, ce qui traduit un intérêt de notre part :

  • Savoir provoquer « les choses » en douceur, ne serait-ce que pour essayer de vérifier une réciprocité en percevant la réponse de l’autre
  • Rire, sourire
  • Echanges de regards
  • Humour
  • Susciter des projets communs (vacances, nouvel an…)
  • Des objectifs de vie compatibles
  • Les sujets abordés
  • Poser des questions et voir les réactions : invitation, cinéma, sport…
  • La séduction

Ecouter ce qui se passe en soi :

  • Savoir sentir ses émotions et les écouter
  • Discernement : les points communs et les différences qui sont complémentarités
  • Sentir la réciprocité à travers l’instinct frotté au concret des situations vécues
  • Se comprendre l’un de l’autre
  • La projection commune, concrétisée par l’utilisation du « nous »
  • Discerner les vrais « oui » des « oui » reflétant une peur de dire « non »

Saisir l’impalpable, l’atmosphère, le climat :

  • L’impalpable, l’atmosphère quand on est avec la personne, que sa compagnie est agréable
  • L’attirance, qui peut agir comme un aimant
  • Le temps passé ensemble et la difficulté à se quitter
  • L’intensité dans les discussions
  • La profondeur des sujets abordés

Ce que dit l’entourage :

  • Vous formerez un couple harmonieux
  • Vous iriez bien ensemble
  • Questions : tu en penses quoi ? As-tu vu comment il/elle te regarde ?

Ces indices se déploient lors d’un temps qui est propre à chaque couple. Ce temps est, en quelque sorte, une période d’apprivoisement où l’on se familiarise avec l’autre, où l’on s’approche et se laisse approcher. Pour parler comme le Petit Prince, c’est le temps passé avec l’autre qui fait de cette personne une personne unique, qui ne se confond pas avec les 100 milles autres personnes.

En résumé du dialogue qui rapproche deux personnes, émerge le processus de séduction. Littéralement, séduire signifie « amener à l’écart ». Cette étymologie sous-tend l’idée d’une action devant se dérouler à l’abri des regards indiscrets, dans une sorte de jardin secret.

C’est montrer, aussi subtilement que possible, son intérêt pour l’autre sans, pour autant, se mettre en danger, c’est-à-dire se préserver d’un éventuel échec.

C’est émettre et décoder des signaux (sourire, regard, humour, geste, attitude, temps passé ensemble…)

Entre aussi en ligne de compte le respect du temps et de la liberté de chacun.

C’est le temps de la découverte, qui passe aussi par le fait de se laisser découvrir.

Le soin que l’on porte à l’autre, mais aussi à soi-même (vêtements qui mettent en valeur, parfums, maquillage …), est un moyen, et non une fin. C’est aussi l’incarnation dans le concret et le visible d’un désir de projection commune. C’est valoriser le JE pour nourrir le NOUS. L’apparence n’est alors qu’un chemin vers la profondeur.

Séduire, au fond, c’est oser le premier pas. Et, toute course, aussi longue soit-elle, commence toujours par un premier pas…

Matthieu & Laëtitia

Publicités

La rencontre ou le premier jour du reste de ta vie 2 – La rencontre amoureuse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s