De la dyslexie à la zébritude

En CP, je n’arrivais pas à apprendre à lire. Je mélangeais les lettres. Mon esprit n’arrivait pas à fixer les lettres en 2D, il les voyait spontanément en 3D, comment savoir dans quel sens ça se lit… Quand on part de ce principe que les lettres tournent bpdq sont la même lettre qui tourne.

En découvrant lisant le livre « le don de la dyslexie »de Ronald D Davis
Le don de dyslexie : Et si ceux qui n’arrivent pas à lire étaient en fait très intelligents
je découvre que je peux apprendre à mon esprit de se fixer en 2D par des exercices.

J’ai un choc en lisant ce livre qui liste tous les avantages que donnent cet esprit qui perçoit le monde en 3D : savoir s’orienter, imaginer des choses en 3D, reconnaitre facilement le chemin, les visages, en esprit faire le tour d’un object…

Alors j’ai pu apprendre à mieux écrire, à éviter les fautes d’orthographe, à me dire que je peux aussi être littéraire, aimer lire et écrire.

Par cette expérience, j’ai vu qu’il peut y avoir des liens entre la zébritude et la dyslexie car le zèbre utilise beaucoup son cerveau droit, qui voit l’espace et la 3D. Je ne peux pas généraliser mais c’est parfois lié.

Cette prise de conscience a été importante pour moi et m’a permis de me faire plus confiance dans l’écrit. Je me suis réconciliée avec cette partie de moi, à présent je peux écrire et vous pouvez ainsi me lire. Quel parcours incroyable !! Je m’en réjouis.

Flash zébré :

D’où viens cette expression ?  Je la reprends d’une amie qui se reconnaitra, je la remercie.

C’est vrai que lorsqu’on a un cerveau qui va vite, il arrive que l’on ait des idées lumineuses dans des situations complètement atypiques. Vous avez peut être déjà fait l’expérience de chercher un nom, une idée ou une réponse et puis on passe à autre chose puis quelques minutes plus tard, la réponse traverse notre tête et on se dit « c’est ça que je cherchais ». En vrai ce qui s’est passé c’est que notre cerveau a continué à chercher la réponse.

C’est le cas aussi des temps de silence, de rêverie, de rangement, de cuisine, de marche ou autres… C’est pourquoi il est important de prendre le temps de faire ces choses, de les vivre pour soi et pour écouter ce qui se passe en nous.

 

Les émotions

Les émotions sont comme les indicateurs de notre tableau de bord de voiture qui indiquent ce qui ne va pas quand elles s’allument. La peur indique un danger. La colère montre que notre territoire est envahi. Le chagrin montre une perte. La joie indique le bonheur, la réussite, l’amour.

Les émotions ne sont ni bonnes ni mauvaises, ni positives ni négatives. Ce sont nos indicateurs intérieurs qu’il se passe quelque chose en nous. Ce sont des motions spontanées. C’est important d’apprendre à les accueillir sans les juger.

L’important est de savoir les gérer et les exprimer au bon moment et aux bonnes personnes. Il n’est pas toujours bon d’exprimer l’émotion dès qu’elle arrive. Nous avons parfois besoin de l’exprimer à un tière ou de les sortir seul avant de pouvoir l’exprimer à l’autre de façon douce et audible pour l’autres.

J’aime bien la communication non violante qui permet d’exprimer l’émotion en sécurité et de façon constructive :

le livre qui en parle bien c’est « Cessez d’être gentil soyez vrai »
Cessez d’être gentil, soyez vrai! (edition illustree)

Pour résumer la technique c’est :

  • dire l’émotion ex je me sens triste
  • la situation ex quand tu fais …
  • le besoin ex j’ai besoin de …
  • la demande ex je te demande/propose de …

Je vais par la suite détailler chacune des émotions.

Comment reconnaissez vous vos émotions ?

saut de joie emotion

La joie :

La joie est la seule émotion qui grandit quand on la partage. Partagez vos joies chaque jour !! C’est bon pour la santé.

Elle est présente lors d’une réussite, lorsque je me concentre sur le positif de ma journée, lorsque j’ai une bonne nouvelle.

La joie du partage, la joie de la danse, la joie de la beauté, joie des petites choses.

Je reprends là un exercice que Florence Servan Schreiber décrit bien dans son livre les 3 kifs par jours : Il s’agit de noter avant de se coucher les 3 choses belles et qu’on a aimé dans notre journée. Elle nous dit que la psychologie positive étudie cela. Un moyen pour être plus heureux dans nos vies : Nous concentrer sur ces bons moments de la journée

Par exemple : le levé du soleil, la lumière sur des bâtiments, la couleur des arbres, un appel, un message, une belle rencontre, une nouvelle qui réjouit, un objectif attend, une lecture, une vidéo…

Je vous propose d’explorer le livre de Frédéric Lenoir qui en parle dans cette vidéo

https://youtu.be/KmflNUvDb4Y

 

lion

La colère : C’est l’émotion qui nous permet de protéger notre territoire intérieur et extérieur. Comme un lion qui attaque l’étranger qui entre dans son territoire. Nous avons cette intuition animale qui nous permet de sentir lorsque nous sommes envahi.

Au niveau physique, ça peut se traduire lorsque notre bulle n’est pas respectée, ou lorsque nous sommes bousculé, lors d’un cambriolage, lors d’un coup… et notre réaction instinctive est le combat sous forme de l’émotion colère ou sous la forme aussi d’un geste.

Au niveau psychologique c’est lorsque l’on se sent manipulé, lorsqu’on veut nous faire croire quelque chose ou lorsqu’on veut nous vendre quelque chose. Lorsque nous sommes en présence d’une personne qui souhaite nous faire passer des idées qui ne sont pas les notre, on peut ressentir la colère qui est légitime.

L’indice que notre territoire est envahi c’est l’émotion de colère. Lorsqu’on la laisse venir elle vient vite. Si nous avons appris à la bloquer, nous avons à re apprendre à vivre avec, c’est une force de vie que l’on peut canaliser et dans ce cas, elle nous porte. Lors de cet apprentissage, il se peut qu’elle vienne en décaler avec l’évènement. C’est tout de même un indice important.

Pour approfondir j’ai beaucoup aimé le livre « Sainte Colère » de Litta Basset
Sainte Colère : Jacob, Job, Jésus

C’est une émotion qui est importante de laisser sortir, elle peut sortir par le sport, par certains musiques qui parlent d’émotion comme cette chanson https://youtu.be/4mNDYWhRSaw

Vous pouvez aussi crier si vous trouvez un endroit pour cela (ex sous le metro …), ou encore le ménage ou le repassage permettent également de sortir ce trop plein d’énergie.

cheval noir

La peur : C’est l’émotion qui nous permet de nous protéger d’un danger qui arrive, elle nous permet de le sentir et d’avoir plusieurs options de réaction : la fuite, le combat et la panique qui tétanise.

Une personne qui ne sent pas la peur ne saura pas se protéger d’un danger et voir elle se mettra elle-même en danger. L’exemple des manipulateurs est très intéressant. Une personne qui ne sent pas la peur sera la parfaite proie d’un manipulateur.

Quand la peur se déclenche alors qu’il n’y a pas de danger, il s’agit d’une peur qui m’empêche d’agir. Dans ce cas, il est important d’apprivoiser ce cheval de la peur et pour cela, selon votre caractère ; il y a 2 options qui peuvent être complémentaires :

  • Dire sa peur à une personne qui peut l’entendre ( je ne peux entendre que ce que j’ai entendu pour moi, certaines personnes ne peuvent pas entendre toutes les émotions) Votre ami/e qui n’a peur de rien ne pourra pas entendre que vous avez peur. Dites-le à quelqu’un d’autre.
  • Passer à l’action avec et à travers la peur, un petit pas à la fois. Par exemple : si j’ai peur de parler à un étranger, je vais m’entrainer à demander l’heure dans la rue, je vais appeler des hôtels pour une chambre, je vais faire des exercices pour que ma peur diminue. Et ainsi vous allez dompter votre beau cheval qui saura aussi vous protéger des dangers.
  • Pour sortir la peur, on peut aussi prendre le temps de la sentir puis de la sortir en tirant la langue et en secouant tout son corps.

larme

Le chagrin, la tristesse : c’est l’émotion reliée à la perte d’une personne décédée ou que l’on ne voit plus, perte d’un lieu. Cette émotion peut venir suite à un déménagement, une rupture, une perte d’emploi.

C’est une émotion qui a besoin de sortir, c’est bon de pleurer et même si dans notre culture nous avons pu apprendre à retenir nos larmes, elles sont sources de soulagement et elles apaisent et lavent le coeur triste.

Ne les retenons pas, c’est bon pour notre santé de pleurer et dans les peuples ou les émotions sont exprimées facilement, il y a bien moins de maladie.

Soyons patient et doux avec nous même dans ces périodes de deuil, c’est une période ou on se sent plutôt « en bas » avec moins d’énergie. Nous avons à prendre soin de nous comme d’un ami ou d’un enfant qui aurait besoin de repos, de calme et de chaleur.

Des idées pour se faire de bien : un bain chaud, un massage, rire, pleurer, pour certains se sera rester seul, marcher dans la nature, regarder un film, un bon livre… Vous allez chacun et chacune trouver ce qui vous convient le mieux.

C’est aussi savoir demander de l’aide à des amis, à des professionnels (psychologue, coach…) dans les périodes de douleurs et de souffrances, l’accompagnement est important et « il ne faut pas attendre d’aller mal pour aller mieux » citation du film Oui, mais https://www.youtube.com/playlist?list=PLNJDVv7joLa89668LWcqfLTShKW6wIun3

D’ailleurs ce film est une très belle illustration des changements qui peuvent se produire lorsqu’on prend le temps de mieux se connaître pour être plus heureux dans la vie

Flash zébrés

Une réflexion sur “Flash zébrés

  1. Les mots qui me viennent à l’esprit sont complicité, partage, confiance, écoute.
    Voilà comment je peux décrire la relation que j’entretien avec Laetitia depuis mon coaching.

    Merci pour ta présence et ta capacité d’écoute et discernement.
    Luciana

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s